RCS-ADL: la régulation adaptative au service d’une ponctualité et d’une efficacité énergétique accrues.

RCS-ADL permet d’éviter les arrêts non planifiés aux signaux d’arrêt, ce qui économise de l’électricité tout en augmentant la ponctualité et le confort.

La densification du trafic ferroviaire se traduit par une hausse des besoins et des coûts énergétiques et par une accélération de l’usure du matériel roulant et des voies. RCS-ADL favorise considérablement l’utilisation économique et écologique de ces ressources. 

Le module RCS de régulation adaptative (ADL) a pour objectif de réduire la consommation d’électricité en prévenant les arrêts inutiles des trains et donc les redémarrages, très gourmands en énergie. Il calcule la vitesse optimale du point de vue énergétique et la transmet à la tablette du mécanicien. De plus, la totalité du réseau fait l’objet d’une analyse en ligne et les situations de conduite de tous les trains du réseau sont évaluées. Le profil de course optimal du point de vue énergétique calculé par l’ADL pour un train déterminé tient compte non seulement des exigences de l’horaire, mais aussi de la situation de l’exploitation actuelle des autres trains et des prévisions pour le train concerné.

RCS-ADL s’appuie sur ces calculs pour délivrer des recommandations de vitesse correspondantes. Toutefois, il s’agit uniquement de recommandations de conduite et non de prescriptions obligatoires. Les signaux extérieurs doivent toujours être respectés en priorité. 

Visualisierung RSC-ADL
Légende photo: RCS-ADL calcul le profil de conduite optimal de chaque train pour réduire le nombre d’arrêts aux signaux à l’arrêt.

Contenu complémentaire